Situations d’urgence

Conduisez prudemment, intelligemment et assurez-vous d’être à l’aise au volant en suivant les conseils suivants :

  • Ne portez pas votre ceinture de sécurité sur le ventre, sous le bras ou derrière le dos.
  • Portez votre ceinture de sécurité en tout temps, même si le véhicule dans lequel vous prenez place est équipé de sacs gonflables.
  • Les caractéristiques de sécurité telles que les sacs gonflables, les systèmes de freinage antiblocage et la protection contre les impacts latéraux devraient être des priorités lors de l’achat d’un nouveau véhicule.
  • Le refus de porter la ceinture de sécurité est responsable de plus de décès que toute autre attitude sur la route.
  • Lors d’un accident, les risques de décès d’un enfant diminuent de 27 % s’il prend place sur le siège arrière.
  • Ne gardez jamais un enfant sur vos genoux lorsque le véhicule est en mouvement. Vous ne seriez pas en mesure de le retenir de façon adéquate et vous pourriez l’écraser si une collision survenait.
  • Ne restez jamais dans le coffre ou la section de chargement de quelque type de véhicule que ce soit lorsque le véhicule est en mouvement.
  • Les sacs gonflables sauvent plus de 1 500 vies par année.
  • Tous les sièges d’auto pour enfants ne conviennent pas à tous les types de véhicules. Suivez les recommandations du fabricant.
  • Il est illégal et dangereux de dépasser un autobus scolaire dont les phares clignotent.
  • Afin de bien voir et d’être vu sur la route, vérifiez que tous les phares extérieurs fonctionnent adéquatement. Il serait même bon de conserver dans votre véhicule un assortiment de fusibles de rechange de diverses intensités de courant.
  • Ne faites jamais fonctionner le moteur de votre véhicule dans un endroit n’ayant pas une ventilation adéquate.
  • Les bambins d’entre 10 et 20 kilos (20 à 40 livres) doivent prendre place dans un siège d’auto pour enfants faisant face à l’avant et installé sur le siège arrière.
  • Les bébés doivent être assis dans un siège d’auto pour bébés faisant face à l’arrière et installé sur le siège arrière. En aucun cas, un siège d’auto faisant face à l’arrière ne devrait être installé sur le siège avant.
  • Assurez-vous que la base du siège d’auto de votre enfant est solidement attachée et bien ajustée au siège de la voiture et aux ceintures de sécurité. Il ne devrait pas y avoir un jeu de plus de 2,5 cm (1 po).
  • Lorsque vous installez un enfant dans son siège d’auto, il ne devrait y avoir que 2,5 cm (1 po) de jeu entre le harnais et la clavicule de l’enfant.
  • Plusieurs services de police et d’incendie, de même que des hôpitaux, acceptent d’inspecter les sièges d’auto pour enfants gratuitement pour s’assurer que le siège est bien installé.
  • Si un siège d’auto pour enfants a été impliqué dans un accident de la route, il devrait être remplacé.
  • Les enfants de plus de 12 ans et de 40 kilos (80 livres) doivent toujours porter une ceinture de sécurité à triple points d’appui. Celle-ci ne doit jamais être placée derrière le dos ou sous le bras.
  • Les enfants entre 20 et 40 kilos (40 et 80 livres) doivent prendre place sur un siège d’appoint afin de réduire la possibilité d’un mauvais positionnement de la ceinture diagonale.
  • Les enfants devraient toujours prendre place sur le siège arrière pour les protéger contre l’impact d’une collision frontale et contre les sacs gonflables.
  • Ne laissez jamais un enfant s’allonger sur le siège arrière, et ce, même s’il est attaché, car la ceinture de sécurité ne peut protéger adéquatement le passager que si celui-ci est correctement assis et attaché.
  • N’utilisez jamais une seule ceinture de sécurité pour attacher deux enfants.
  • Assurez-vous que le cric et la roue de secours sont en bon état.
  • Gardez toujours à bord une trousse de secours de base pour l’automobile comprenant une lampe de poche, une fusée de secours et assez d’outils pour effectuer des réparations mineures.
  • En plus de la trousse de secours de base, il est bon d’avoir une bonbonne de gonflement de pneus, une couverture, des fusibles supplémentaires, de l’huile à moteur et un grattoir dans votre véhicule.
  • Certaines compagnies de téléphonie cellulaire proposent des forfaits  » d’urgence  » abordables qui offrent un tarif réduit pour les utilisations minimales, telles que les situations d’urgence automobile.
  • Si vous êtes impliqué dans un accident, la première chose à faire est de vérifier s’il y a des blessés.
  • Même s’il n’y a pas de blessé dans un accident impliquant un autre véhicule, vous aurez besoin d’un rapport de police (ou, du moins, d’un constat à l’amiable) ainsi que des données sur les assurances des autres conducteurs.
  • N’essayez jamais de bouger un passager blessé.
  • Ne quittez jamais les lieux d’un accident si votre véhicule perd du liquide ou si vos roues ou vos pneus ne fonctionnent pas correctement.
  • Si votre voiture tombe en panne, essayez de la déplacer le plus loin possible de la route, à un endroit visible et éclairé, hors de la circulation.
  • Ne vous placez jamais sous un véhicule qui n’est supporté que par un cric.
  • Si vous êtes victime ou témoin d’un délit de fuite, essayez de prendre en note le numéro de la plaque d’immatriculation du véhicule en fuite.